PRÉSENTATION

La Friche Lamartine (2010-2019) est le fruit du relogement d’artistes de la Friche RVI (2002-2010) dans une ancienne bonneterie rachetée par la Ville de Lyon pour un projet d’aménagement urbain programmé à 5-10 ans.

Dans cette brèche, les artistes ont construit un lieu d’expérimentation et de création artistique ouvert. Collaboratif et pluridisciplinaire, cet abri permet à plus de 350 équipes artistiques par an de bénéficier d’espaces et de ressources pour nourrir leurs recherches et travail de création.

Par la reconversion, la gestion et l’entretien du site, et depuis une approche autogestionnaire, les équipes permanentes font vivre des ateliers de création et d’expérimentation artistique. Elles y développent leurs propres pratiques, les mettent à disposition temporairement à des équipes extérieures losrqu’elles n’en font pas usage et les transforment pour répondre à leurs besoins de recherches.

Outre la mise à disposition d’ateliers sur des courtes ou plus longues durées, la Friche répond au besoin d’échanges des équipes artistiques sur le territoire métropolitain et incarne un réel espace social, organique, dédié à la création. Les équipes artistiques viennent puiser dans cet écosystème un accès à des équipements mutualisés et à un parc matériel technique, des informations sur leur secteur d’activité professionnel et la possibilité d’entrer en relation avec d’autres esthétiques, d’autres disciplines ou d’autres manières de structurer son intention artistique.

Si l’objet principal de la Friche n’est pas d’être un lieu de programmation, il émerge de ce terreau des collaborations, des projets artistiques collectifs, des ateliers de réflexion, des cycles de formations et toutes autres formes de communs provenant des envies et discussions de ses occupant.e.s.

La Friche Lamartine est relogée à l’été 2019 au sein de 3 nouveaux sites lyonnais : l’usine Ronfard (Lyon 3), la Villa Pionchon (Lyon 3) et le site Tissot (Lyon 9).

Fièvre est présente à la Friche depuis l'hiver 2018. La compagnie a donc occupé les locaux de la Friche rue Lamartine et a vécu le relogement sur les nouveaux sites, et est aujourd'hui résidente permanente sur le site de Tissot. 

La compagnie a donc accès à un lieu de répétition, mais s'investit surtout dans ce vivier d'artistes et développe une expérience forte de ce milieu associatif.

IMG_9871 (1).jpg